Coachs en supervision

La supervision en coaching

La supervision : un temps régulier et protégé pour faciliter une réflexion approfondie d’un coach sur sa pratique du coaching

 La supervision, pourquoi ?

La supervision pour un coach, qu’il soit indépendant ou interne, qu’il travaille avec des particuliers ou des entreprises, est non seulement indispensable mais aussi incontournable.

Indispensable dans la mesure où tout coach professionnel rencontre obligatoirement des situations complexes. Son expérience et son expertise ne lui suffisent pas toujours pour prendre le recul nécessaire et rester efficient dans le cadre de sa mission.

De plus, le coach étant lui-même son « outil » principal, il se doit d’avoir conscience de ses propres zones d’ombres, de ses résonances ou d’éventuelles projections vis à vis de la demande du coaché et/ou du prescripteur.  La supervision lui permet alors une mise en lumière bienveillante de ses angles morts et des pistes pour les utiliser à bon escient.

Incontournable car tout coach professionnel revendique un code de déontologie et tout code déontologique rend la supervision obligatoire.

La supervision d’un coach, concrètement c’est quoi ?

C’est un contrat entre la personne supervisée et le superviseur.

La supervision a pour objectif principal de lever les obstacles professionnels et personnels du supervisé dans sa pratique du coaching.

La personne supervisée arrive avec un cas concret en lien avec sa pratique du coaching. Il peut s’agir de l’inefficacité d’un cadre théorique pourtant bien maîtrisé, d’un inconfort dans la relation, d’une difficulté à contractualiser…  Pour les coachs juniors qui viennent d’être certifiés, la supervision peut être également un moment de prise de recul sur son identité de coach.

Quelque soit la demande, la supervision individuelle est fondée sur l’émergence et la formulation d’objectifs atteignables et désirables par la personne supervisée. En fonction de ces objectifs et des prises de conscience nécessaires pour les atteindre, un ensemble d’exercices pratiques est proposé lors des séances. Entre les séances, le supervisé pourra avoir des consignes pour évaluer la mise en pratique des changements dans son cadre professionnel.

La supervision, ce que ce n’est pas :

Elle n’a pas pour mission de remplacer un éventuel travail thérapeutique du supervisé, qui peut être réalisé en parallèle de la supervision, en fonction des besoins et des émergences.

La supervision n’est pas non plus qu’un coaching de coach, dans la mesure où le superviseur s’engage à accompagner le supervisé dans une démarche didactique de sa pratique du coaching.

La supervision, a contrario d’un coaching, c’est également :

Un partage d’expérience du superviseur

Une dimension didactique qui peut être réalisée par  :

  • des sensibilisations à certains outils ou cadres théoriques
  • la clarification sur des techniques maîtrisées par le superviseur
  • des conseils de lectures ou de formations
  • des apports théoriques pour analyser les situations que rencontre le supervisé
  • une mise en perspective des compétences que le supervisé déploie dans sa pratique du coaching.
  • l’accompagnement à la réflexion du supervisé dans sa façon d’incarner le code déontologique duquel il se réclame, ainsi que dans la conscience de sa propre éthique

Le superviseur s’engage à indiquer explicitement au supervisé les zones à risque qu’il peut avoir observé lors de la supervision.

La supervision en groupe, pourquoi ?

En fonction des sensibilités, des besoins et des expériences, la personne supervisée peut souhaiter intégrer un groupe pour bénéficier de la richesse des expériences des autres participants. La différence des cadres théoriques, des références passées et des personnalités des participants, questionne le participant sur ses propres modèles. Parfois, étonnement, les questions d’un des membres du groupe peut répondre à une question qu’un autre membre n’arrivait pas à formuler. La puissance du groupe peut révéler certains aspects qui ne seront pas révélé en individuel. Inversement la supervision individuelle peut permettre de travailler des aspects délicats à travailler en groupe.

La supervision d’un groupe de coachs, concrètement c’est quoi ?

Ce sont deux contrats, un entre chaque personne supervisée et le superviseur, et un entre le groupe et le  superviseur.

La supervision en groupe reprend les fondamentaux de la supervision individuelle. Elle s’en distingue cependant par l’aptitude du superviseur à animer le groupe et à favoriser l’expression de chacun des participants dans un cadre confidentiel,  bienveillant et protecteur.

Les dates des séances sont décidées suffisamment longtemps à l’avance pour que les participants s’engagent à y participer. Ainsi le groupe constitué évolue dans sa confiance et dans sa maturité.

La supervision, combien cela coûte ?

Les situations de demandes de supervision sont très différentes et sont tarifées en fonction de celles-ci :

  • Individuels ou de groupes
  • pour des coachs internes ou indépendants
  • Coaching de particuliers ou d’entreprise
  • Coachs débutant ou professionnel

Supervision de coachs au Mans

Pour tout renseignement :

Contactez-moi