Choisir un bon coach

Les 10 qualités d'un bon coach

Savoir choisir un bon coach professionnel est important si vous voulez profiter de tous ses bénéfices. Pour cela, nous avons décidé de partager avec vous les 10 plus grandes qualités d’un coach en entreprise. Qu’est ce qu’un bon coach ? Comment bien le choisir ? Voici les clés de votre réussite.

Qu’est-ce qu’un bon coach : ses 10 qualités

Un bon coach est une personne professionnelle qui connaît bien son métier et qui sait en faire profiter la personne ou l’équipe qu’il a en face de lui. Pour cela, le coach doit posséder des qualités indispensables. En voici quelques-unes que nous pouvons citer :


  • Enthousiaste. Le coach doit être enthousiaste. Il doit être capable de transmettre son envie de progresser à la personne coachée. Un coaching doit être une expérience positive qui donne à la personne concernée l’envie d’avancer.
  • Disponible. Le maître mot du coach est sa disponibilité ! Pendant les séances de coaching, il est centré à 100% sur vous et ne doit pas se laisser perturber par des évènements extérieurs. Même si un coach vous rencontre à un horaire précis, il doit pouvoir aussi se rendre disponible en cas d’urgence pour vous aider à faire face à des situations particulières
  • Professionnel. En choisissant un bon coach doté de qualités professionnelles, vous faites le choix d’un professionnel qui maitrise des techniques et de méthodes efficaces. C’est la raison pour laquelle le choix d’un coach ne doit pas se faire à la légère.
  • Capacité d’écoute. Pour pouvoir accompagner la personne ou l’équipe se trouvant face à lui, il doit être capable d’écouter les remarques et revendications de la personne ou du groupe dont il a la charge. Il doit écouter autant ce qui est dit que ce qui n’est pas dit (non verbal). Un bon coach écoute plus qu’il ne parle !
  • Authenticité. Un bon coach professionnel est capable de faire un retour à son client sur ce qu’il a remarqué dans ses idées (préjugés, stéréotypes), ses comportements et ses émotions afin de l’aider à mieux se connaitre. Quand il vous fait ces partages avec une intention positive, cela vous permet des prises de conscience.
  • Douceur et bienveillance. Le coach ne doit pas avoir un caractère rude, même si parfois il doit faire preuve de fermeté. Il s’agit d’un accompagnateur et d’un allié. S’il veut que le relationnel soit efficace, il doit faire preuve de douceur et de bienveillance dans ses paroles, envers la personne qu’il accompagne.
  • Organisé. Un véritable coach est un professionnel qui est ordonné et qui travaille de manière structurée. Il doit mettre en place avec son client un plan d’action efficace dans le but d’atteindre les objectifs qui ont été fixés au démarrage du coaching.
  • Capacité d’adaptation. Un bon coach doit être capable de s’adapter à son client, son caractère, son comportement et sa façon d’être. L’objectif du coach n’est pas de modeler le client, selon ses envies, mais de s’adapter à lui et de l’aider à trouver lui-même ses propre solutions pour réaliser ses objectifs et développer pleinement son potentiel.
  • Optimiste. Un accompagnateur de qualité a l’obligation d’être optimiste. S’il est pessimiste, il risque de transmettre cette négativité à la personne coachée et les répercussions peuvent s’avérer très mauvaises. Son optimisme traduit sa capacité à remplir ses objectifs avec son client.
  • Efficace. Il s’agit du dernier point et non le moins important : le travail du coach doit être efficace. C’est aux résultats que vous pourrez juger les compétences et les performances de votre coach et que vous pourrez valider les neuf qualités précitées.

Bien choisir son coach

Si c’est la première fois que vous faites appel à un coach, voici quelques conseils qui pourront vous être utiles pour faire le bon choix :


Et vous ? Avez-vous déjà fait appel à un coach d’entreprise ? Avez-vous été satisfait de votre expérience ? N’hésitez pas à nous en parler en commentaire.

Scenario


Quelles sont les qualités indispensables pour être un bon coach ?
Mots clés : enthousiasme, disponibilité, professionnalisme, capacité d’écoute, douceur et bienveillance, capacité d’adaptation, optimisme

Comment savoir si un coach détient ces qualités ?
Mots clés : entretien, poser des questions, reconnaissance par une association professionnelle (certification / accréditation)

Au-delà des qualités personnelles du coach, quels sont les autres critères de choix d’un coach ?
Mots clés : formation initiale et continue, supervision, expérience dans le métier de coach et expérience de l’entreprise, feeling

Est-il envisageable de faire témoigner un client (vrai ou acteur ?) ? Cela me paraitrait plus percutant.

Comme pour tout professionnel, le métier de coach requiert un certain nombre de qualités, nécessaire pour bien faire ce métier.
En tant que client, j’ai repéré 10 qualités qui sont à mon avis le gage d’un coaching réussi.


En premier, le coach doit être enthousiaste. Il faut qu’il me transmette son envie pour que je puisse progresser. Un coaching doit être une expérience positive !
En deuxième, c’est important aussi qu’il soit disponible. Pendant les séances de coaching, j’attends de lui une disponibilité pleine et entière, il doit être centré à 100% sur le coaching et ne pas se laisser perturber par des évènements extérieurs. Même si nous avons des rendez-vous organisés, j’attends aussi qu’il se rende disponible en cas d’urgence pour m’aider au téléphone ou par mail si j’en ai vraiment besoin.
En troisième, il doit être professionnel. Il doit connaitre et maitriser des techniques et des méthodes efficaces pour me permettre de progresser.
La quatrième qualité, c’est la capacité d’écoute. Pour pouvoir m’accompagner efficacement, je dois être sûr que le coach m’écoute et comprend ma situation, mes ressentis.
En cinquième, l’authenticité. J’attends de mon coach qu’il me fasse des retours « sans concession » sur ce qu’il perçoit, ce que je peux améliorer.
Mais il doit aussi faire preuve de douceur et de bienveillance. C’est la sixième qualité. Le coach est un accompagnateur, un allié. S’il veut que le relationnel soit efficace, il doit faire preuve de douceur et de bienveillance dans ses paroles, ce qui n’empêche pas d’être ferme quand c’est nécessaire.
En septième qualité, il doit être organisé. Un véritable coach est un professionnel ordonné et qui travaille de manière structurée. Il doit mettre en place avec moi un plan d’action efficace dans le but d’atteindre les objectifs qui ont été fixés au démarrage du coaching.
La huitième qualité est la capacité d’adaptation. Un bon coach doit être capable de s’adapter à son client, à son caractère, son comportement et sa façon d’être. L’objectif du coach n’est pas de modeler le client, selon ses envies, mais de s’adapter à lui et de l’aider à trouver lui-même ses propres solutions pour réaliser ses objectifs et développer pleinement son potentiel.
L’avant-dernière des qualités importantes est l’optimiste. S’il est pessimiste, il risque de me transmettre ce côté négatif, et je n’atteindrais pas mes objectifs. Son optimisme reflète sa capacité à m’accompagner pour remplir mes objectifs.
Enfin, le dernier point et non le moins important : le travail du coach doit être efficace. C’est aux résultats que vous pourrez juger les compétences et les performances de votre coach et que vous pourrez valider les neuf qualités précitées.